5 Compétences Essentielles Pour Devenir Un Excellent Rédacteur Technique

Essential skills for every technical writer

Quelle est la différence entre un grand rédacteur technique et un grand écrivain?
Ils sont tous les deux de grands écrivains. Mais l'un a la maitrise de compétences essentielles nécessaires pour que presque tout le monde comprenne et utilise tous les produits nécessitant certaines connaissances techniques indépendamment de leur savoir-faire technologique.
Si vous êtes rédacteur technique ou peut-être êtes intéressé à le devenir, il est important de maitriser ces compétences requises également. Donc, pour vous faciliter la rédaction technique, nous avons compilé 5 des compétences les plus importantes à maitriser pour un rédacteur technique professionnel.

5 compétences que vous devez maitriser pour être un rédacteur technique professionnel

1. Maitriser l'art de la convivialité et de l'évaluation

L'une des principales responsabilités d'un rédacteur technique est de faire connaitre les connaissances implicites sur la conception ou les caractéristiques d'un produit. L'une des manières les plus simples de le faire est d'élaborer des scénarios faciles à comprendre pour des situations que les utilisateurs du produit peuvent rencontrer.
Voilà pourquoi de nombreux fabricants et développeurs de logiciels demandent à leurs rédacteurs techniques d'utiliser et évaluer leurs produits avant la rédaction de manuels d'aide et autres documentations. Dans certains cas, vous pouvez être invité à rejoindre l'équipe de l'expérience utilisateur pour valider si le produit fonctionne tel qu'il a été conçu.
Pour maitriser cette compétence, vous devrez essayer chacune des fonctions et sous-fonctions du produit l'une après l'autre. Établissez une liste de caractéristiques qui fonctionnent correctement et une autre pour celles s'exécutant mal. Dans certains cas, toutes les caractéristiques peuvent bien fonctionner, mais avec une interface utilisateur ou un design pauvre. N'hésitez pas à le mentionner comme un problème important.

2. Maitriser l'utilisation des outils de création d'aide

Chaque rédacteur technique devrait savoir comment utiliser efficacement au moins un outil de création d'aide. Les outils de création d'aide sont conçus pour simplifier le processus de rédaction technique et ils facilitent la publication de documentations sous plusieurs formats différents. Certains de ces outils, comme HelpNDoc, sont gratuits pour un usage personnel, et peuvent générer différents formats de contenu, y compris des fichiers d'aide HTML, CHM, PDF, Word, Qt, les livres électroniques ePubs et Kindle ainsi que des sites web iPhone.

Il y'a de nombreuses options d'édition de documentations et au moment de choisir le format adéquat, il faut penser aux lecteurs ciblés, notamment le choix d'un manuel imprimé ou numérique.

3. Maitriser l'art d'effectuer des recherches

La recherche est le fondement de toute bonne documentation technique. Et si la fondation est faible, la documentation finira dans une corbeille et le fabricant du produit devra payer davantage pour cela en service clientèle. C'est pourquoi la production d'un manuel d'aide de qualité peut être le meilleur investissement réalisé par le développeur ou fabricant.
Dans de nombreux cas, la qualité de la documentation n'est jamais meilleure que la qualité de la recherche. Donc, bien chercher toutes les facettes de votre sujet est la clé pour écrire une magnifique documentation. Il est facile pour de nombreux lecteurs et utilisateurs d'identifier tout contenu vague et hors de propos. Sans une recherche appropriée, il y'a des chances que vous fassiez les énormes erreurs commises par de nombreux auteurs de manuels d'aide.

4. Maitriser l'art de l'interview de Spécialistes (SMEs)

Lorsque vous avez un nouveau projet de rédaction technique, vous souhaiterez avoir toutes les informations accessibles et les fabricants essaieront de vous les obtenir, mais ils peuvent ne pas toujours les communiquer. A ce moment, vous devrez poser des questions pour obtenir les informations dont vous avez besoin d'un spécialiste.
L'une des meilleures méthodes pour poser ces questions est de mener une entrevue. Mais mener une entrevue pour obtenir les informations nécessaires peut sembler ardu si vous souhaitez encore maitriser l'art d'interviewer des experts.
Voici 3 phases clés de l'interview d'un spécialiste. Vous devrez d'abord préparer l'entrevue; ensuite, effectuer l'entretien et enfin, extraire les principaux points en rapport avec vos documentations.

Comment Préparer l'Entrevue

Vous devrez d'abord faire quelques recherches sur le sujet ou la documentation à rédiger. Ensuite, vous devrez chercher les travaux précédents de vos experts en rapport ou liés au projet actuel. Cela vous donnera une idée précise sur la manière d'aborder ces experts et comment encadrer vos questions pour obtenir les principaux points dont vous avez besoin.
L'étape suivante consiste à préparer vos questions pour l'entrevue. Commencez avec les informations recueillies au cours de votre recherche. Cette méthode vous facilitera la création d'un schéma logique pour toutes vos questions. Vous pouvez poser les questions comme les journalistes. Ils commencent généralement par les questions classiques (Qui, Quoi, Où, Quand, Pourquoi et Comment). Lorsque vos questions sont toutes définies, planifiez l'entrevue et convenez d'un moment pratique pour l'interviewé et pour vous.

Comment Mener l'Entrevue

Ne pas faire attendre l'interviewé. Commencez à l'heure et respectez les délais. Commencez par de petites questions pour détendre l'interviewé. Si l'interview se déroule sur Skype ou Google Hangout, assurez-vous que votre logiciel ou dispositif d'enregistrement soit prêt. Parfois, vous aurez à mener plusieurs entrevues pour obtenir tous les détails nécessaires. Concentrez-vous sur le sujet tout au long de l'entrevue et évitez les distractions.

Comment extraire les principaux points

Lorsque vous revenez au bureau à la fin l'entrevue, songez à écouter la conversation enregistrée. Enumérez les principaux points ou résumez-les. Analysez soigneusement les informations extraites et vérifiez si elles comblent le manque d'information pour écrire votre documentation. Si l'information n'est pas suffisante, vous devrez interroger plusieurs spécialistes ou même d'autres rédacteurs techniques pour vous aider à obtenir les réponses adéquates à vos questions.

5. Maitriser l'art de la rédaction de manière claire et concise

Chaque rédacteur technique doit maitriser l'art de communiquer des idées, situations, scénarios complexes de manière simple, précise, claire et concise. Il n'y a pas de substitut à la clarté dans la rédaction technique, surtout quand vous souhaitez écrire un excellent manuel d'aide. Cela étant dit, il ne faut pas sous-estimer les connaissances et le niveau d'exposition de votre public cible.
Si la qualité de votre contenu est pauvre, votre public cible s'en rendra facilement compte. Si vous utilisez trop de termes et jargons technologiques, il y a toujours une corbeille à proximité. Adaptez toujours votre contenu au niveau d'attente et de connaissance de votre public cible.

Conclusion

La croissance d'Internet des deux dernières décennies a conduit à l'émergence de nombreuses entreprises technologiques. Résultat? Les rédacteurs techniques sont constamment tenus de mettre à jour leurs connaissances et compétences sur les nouveaux logiciels, designs, outils, plates-formes, etc. Plus que jamais, les rédacteurs techniques doivent maitriser de nouvelles compétences pour rester en tête de peloton. Les compétences mentionnées dans cet article sont des plus importantes pour tous les rédacteurs techniques et dans tous les domaines.